NOUVELLES

Nomination de nouveaux membres du conseil à Parc Downsview Park Inc.

Toronto, Ontario, le 19 décembre 2002 – La Société immobilière du Canada limitée (SICL) a annoncé aujourd’hui la nomination de cinq nouveaux membres du conseil de sa filiale, Parc Downsview Park Inc. (PDP). Le conseil de PDP dirige l’aménagement et la gestion continue du parc Downsview sur l’ancienne base des Forces canadiennes Toronto, à Toronto.

« J’aimerais remercier le président du conseil sortant, Gordon Farquharson, ainsi que les autres administrateurs sortants, pour le travail qu’ils ont accompli et pour l’enthousiasme dont ils ont fait preuve en vue de transformer le parc Downsview en l’un des plus grands espaces de verdure et de loisirs en milieu urbain au Canada », a déclaré Marc Rochon, président du conseil de la SICL. « Je tiens aussi à féliciter David Bell, le nouveau président du conseil, et à souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux administrateurs qui forment un conseil très prometteur. »

En plus du président sortant, Gordon Farquharson, les administrateurs sortants sont Martin Goldfarb, Pamela Hardie et Rocco Maragna. Le nouveau conseil sera formé du président, David Bell, des administrateurs qui continuent de siéger au conseil, Rina Camarra, Reginald Lewis, Gino Matrundola, Betty Steinhauer et Toni Varone, ainsi que des nouveaux administrateurs, Douglas Birkenshaw, Elizabeth Dowdeswell, John McCool, Kathy Milsom et Thomas Symons. Des biographies concises des membres du nouveau conseil sont jointes au présent communiqué.

Constituée en 1998, la société PDP a pour fonction de diriger l’aménagement et la gestion continue du parc Downsview sur les terrains de l’ancienne base des Forces canadiennes Toronto, à Toronto. On aménage actuellement le parc en espace unique de verdure et de loisirs en milieu urbain, détenu à perpétuité pour le plaisir des générations futures.

La SICL est une société d’État fédérale non mandataire réactivée en 1995 afin de tirer une valeur financière et communautaire de propriétés dont le gouvernement du Canada n’a plus besoin. Autofinancée, l’entreprise met en oeuvre des solutions immobilières innovatrices afin de rehausser la qualité de la vie dans les collectivités où elle exerce ses activités.